Médecine Fonctionnelle

Qu'est-ce que la médecine fonctionnelle ?

La médecine fonctionnelle est une approche qui détermine comment et pourquoi une maladie chronique est arrivée pour restaurer la santé en corrigeant les causes profondes des déséquilibres de chaque individu.

 

C’est une approche basée sur la science qui met le patient au centre des soins. Une même maladie peut avoir des causes différentes chez des personnes différentes. Une même cause peut être responsable des symptômes différents chez les personnes différentes. (Cf l’image)

 

Ainsi, le soignant et le patient travaillent ensemble pour corriger les déséquilibres qui sont à l’origine des symptômes.

Quelle est la différence avec la médecine conventionnelle ?

La médecine conventionnelle est surtout excellente dans le soin des problèmes aigus.

 

Son questionnement est  : « Quel symptôme? Amène vers quel diagnostique? Quel traitement pour ce diagnostique? ». Le soin se concentre sur la prescription médicamenteuse dans la majorités des cas : un médicament est sensé apaiser un symptôme.

 

Dans les cas aigus, une fois le symptôme apaisé, le corps retrouve souvent son équilibre naturellement (p.e. la fracture consolide seule une fois l’os a été mis dans la bonne position et que la douleur est apaisée).

 

Parfait pour les cas aigus (accident, opération en urgence, détresse grave etc.), ce modèle est, à mon avis, moins utile dans les cas chronique.

 

L’approche « d’urgence » va toujours viser à apaiser le symptôme par un médicament ou un acte. Sauf que dans les cas chroniques, les symptômes s’accumulent, ainsi les médicaments s’accumulent et leur interactions amènent des effets secondaires et ainsi de nouveaux symptômes. Le corps étant en détresse modérée depuis longtemps, il ne peut plus retrouver son équilibre car les causes du déséquilibre n’ont pas été réglées en soignant le symptôme.

 

La médecine fonctionnelle est la mieux adaptée aux problèmes chroniques. Elle se pose les questions de « Comment et pourquoi? Comment ce symptôme est arrivé? Pourquoi sa cause a pu s’installer? Quel mécanisme inné a été perturbé et par quoi? »

 

Même si un traitement médicamenteux peut être utilisé en médecine fonctionnelle, son but primaire est d’équilibrer les causes de la maladie et non pas ses symptômes.

 

La médecine fonctionnelle s’intéresse également à l’équilibre psychique et émotionnel de la personne.

Comment se passent les RDV ?

Avant le premier RDV, vous remplissez un nombre de questionnaires pour préparer notre première rencontre. Ces questionnaires visent à faire un « inventaire » le plus global possible afin de penser au maximum d’aspect de votre situation actuelle. Ils sont également utile pour suivre votre évolution et vous rendre compte de vos progrès.

 

Lors du premier RDV, nous allons nous servir de vos réponses pour que je puisse récolter le maximum d’informations autour de votre santé physique, mentale et émotionnelle. A la fin du premier RDV, nous avons identifié une ou plutôt plusieurs pistes, convenu d’un bilan quand c’est nécessaire et des premiers pas à prendre.

 

Je peux être amenée à vous conseiller un suivi avec une coach de Médecine Fonctionnelle ou une nutritionniste formée à l’approche globale. Un suivi coaching fait souvent une grande différence dans la vitesse à laquelle les choses avancent.

 

Pour certains, des séances d’hypnothérapie peuvent aussi être proposée. Formée depuis 2015 à des nombreuses approches de cette technique, ces séances peuvent être faite avec moi si vous pouvez venir au cabinet.

 

Les RDV de suivi, plus courts, visent à interpréter les éventuels bilans, adapter les traitements proposés ou de les changer, et vous accompagner sur le chemin vers votre santé optimale.

Quels sont mes outils de la Médecine Fonctionnelle?

La base : l’hygiène de vie : pour que notre corps puisse guérir, un environnement équilibré est la fondation. Les domaines d’un environnement sains sont : une bonne hygiène du sommeil, des pratiques de relaxation, une alimentation la moins transformée possible, la gestion des traumatismes du passé, le mouvement, l’entretien d’un cercle social et le contact avec la nature. Beaucoup de personnes que je rencontre font des grands efforts dans le domaine de la nutrition, certains aussi dans le mouvement - et ignore le reste.

 

Mon expérience me montre cependant que l’équilibre est plus important que la perfection. Les petits efforts dans chaque domaine de notre quotidien sont à mon avis plus puissants qu’un grand effort dans seulement un domaine.

 

Les bilans : la Médecine Fonctionnelle utilise, entre autres, les connaissances de micronutrition pour déterminer l’équilibre actuel de votre corps. Mais pour chercher les causes profondes, la micronutrition ne suffit pas. Ainsi, les bilans proposés vont souvent au-delà des examens conventionnels. Certains examens ne sont pas remboursés et certains ne se font pas encore en France et doivent être fait dans un laboratoire étranger à distance.

 

Cependant, plus j’avance dans ma pratique, moins je propose d’examens. Je constate tout simplement que certaines choses sont évidentes dans l’histoire de la personne et certaines choses peuvent être corrigées sans les tests.

 

Les traitements : Un médecin Fonctionnel ne rejette aucunement un traitement médicamenteux. Mais en général, un médicament ne sera pas le traitement le plus adapté car un médicament vise seulement un symptôme, alors que nous visons un équilibre de tout un système. Ainsi, les traitements à base des plantes ou des compléments alimentaires vont être plus efficaces.

 

Ici, je diffère également d’un certains nombre de mes confrères fonctionnels : je vise à conseiller le moins possible en compléments alimentaires et pour un temps le plus court possible. Mon expérience me montre que ce que l’on FAIT et mange sera toujours plus puissant que ce que l’on PREND. Bien sûr que dans beaucoup de cas, des cures spécifiques seront indispensables (notamment les protocoles de détox, la correction des carences, l’éradication des colonisations,…). En effet le but d’une cure est d’aider au corps de restaurer son équilibre afin qu’il puisse guérir seul. Une cure n’est pas censé de durer des années.

 

Les connaissances des problèmes spécifiques : mes formations m’ont amené à accumuler les connaissances dans les domaines sous-représentée (voire ignorés) dans ma formation conventionnelle initiale. Dedans se retrouvent les thèmes de:

 

  1. Maladie de Lyme et ses co-infections

  2. Toxicité chronique (moisissure/mycotoxines, perturbateurs endocriniens, métaux lourds) et son soin

  3. Déséquilibres hormonaux (notamment de la femme : SOPK, endométriose, préménopause et ménopause; des hormones de stress; des hormones thyroïdiennes etc) et leur rééquilibrage

  4. Colonisations du corps (SIBO, parasites, candidoses etc) et leur éradication

  5. Maladies peu définies comme fibromyalgie, POTS, syndrome de fatigue chronique, maladies sans cause apparente comme toutes les maladies auto-immunes, troubles psychiques sans cause apparente comme autisme, troubles d’attentions, PANS/PANDAS et autres

 

Apprendre est une passion pour moi, je ne cesse de me former et d’agrandir de plus en plus mon champs de connaissances.

Combien de séances faut-il prévoir?

Une question qui amène une réponse différente pour chacun. Les facteurs les plus déterminants sont votre motivation de suivre les conseils et votre capacité actuelle de les mettre en place (pour ce deuxième point, le coaching peut être une aide précieuse !).

 

La durée de votre condition ne joue pas un rôle immense - des nombreux patients se sont débarrassés de leurs symptômes en une ou deux séances après des décennies de souffrance !

 

En général, en suivant la totalité des conseils, on voit une amélioration de la condition à au moins 50% après 3 RDV de Médecine Fonctionnelle.

 

« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin » - Hippocrate