Le CBD : ses applications, bénéfices et dangers

Le CBD : ses applications, bénéfices et dangers

Le cannabidiol (CBD) est une molécule du groupe des cannabinoïdes, présentes dans le chanvre et le cannabis. Il n’est pas à confondre avec le tetrahydrocannabinol (THC). Le THC est psychoactif : c’est ce qui rend « high » ou « stoned » en fumant le cannabis. Le THC amène un risque de dépendance et d’autres soucis psychiatriques.

Le CBD n’est pas psychoactif. Sa vente est légale en France tant que le produit contient moins de 0,2% de THC (1).

Comment fonctionne le CBD?

Dans notre corps, nous avons tout un système cannabinoïde : il permet d’équilibrer le sommeil, l’humeur, la température, la réponse immunitaire, la douleur et autres. Nous produisons dans notre corps des neurotransmetteurs cannabinoïdes naturelles, appelées endo-cannabinoïdes. Ils stimulent ce système chargé de notre équilibre. Les récepteurs de ce système sont concentrés dans le cerveau et le système nerveux.

Contrairement au THC, le CBD semble de ne pas interagir directement avec ces récepteurs. Plutôt, il stimule la production des endo-cannabinoïdes.

Le CBD est étudié depuis plusieurs années dans les traitements des troubles neurologiques (comme l’épilepsie ou la schizophrénie (2,3)), émotionnels (comme l’anxiété (4)) et physique (comme les maladies inflammatoires, auto-immunes, cardio-vasculaires ou certains cancers (5,6,7)). De grandes doses de CBD paraissent bien tolérées, sans effets secondaires négatifs (8).

L’action bénéfique principale du CBD semble être son effet régulateur de l’inflammation. Une inflammation excessive est associées à toutes (!) les maladies et symptômes chroniques.

Les médicaments dits « anti-inflammatoires » comme l’ibuprofène, agissent uniquement sur la dernière étape de la chaine d’inflammation. Cette action apporte un bénéfice immédiat, mais les effets secondaires des « anti-inflammatoires » créent eux-mêmes l’inflammation. Le CBD semble réguler une inflammation excessive, calmant ainsi les symptômes d’anxiété, douleurs, maladies psychiatriques, cancers, maladies vasculaires et autres.

Existe-il des dangers dans la consommation du CBD?

Si vous avez un traitement médicamenteux, consultez votre médecin ou pharmacien pour savoir quelles précautions seraient à prendre pour vous.

Pour tous les « débutants » dans le CBD, il est important de commencer avec des doses plus petites et augmenter selon besoin et ressenti jusqu’à la dose maximale conseillée. Une dose trop importante de CBD peut amener une fatigue voire une irritabilité ou de la nausée.

Mais en prenant les doses conseillées, le seul danger est de voir le CBD comme une baguette magique qui règle tous problèmes. Le CBD reste un traitement symptomatique. Puissant, bénéfique, mais il ne règle aucunement les causes initiales du déséquilibre. Peu importe quels symptômes vous souhaitez apaiser avec le CBD, il est important d’implémenter une approche globale et fonctionnelle pour traiter les causes de vos gênes.

Le CBD peut être consommé en tant que complément alimentaire. Pour approfondir le sommeil ou avoir une meilleure concentration par exemple. Notamment pour les personnes qui travaillent avec des horaires changeantes ou décalées, le CBD est une excellente aide pour retrouver un rythme plus compatible avec la vie sociale. Ici aussi, il est important de ne pas tomber dans l’habitude quotidienne de compter sur le CBD pour bien dormir et de veiller à garder une base d’habitudes saines.

Sous quelle forme prendre du CBD?

Dans les études, les huiles et les baumes sont les plus étudiés. Les huiles sont absorbées par la muqueuse de la bouche : les 2-3 gouttes doivent rester quelques minutes sous la langue pour être absorbées. Les baumes s’appliquent sur la zone douloureuse (comme sur un genou arthrosique par exemple).

Autres formes d’utilisation du CBD comme l’infusion, les gélules, les sprays etc. peuvent être utiles, mais ne sont pas encore suffisamment étudiées. Certaines personnes chez qui une utilisation d’huile s’avère compliquée rapportent des bénéfices d’autres présentations de CBD.

Merci pour votre intérêt!

Sources :

    1. https://www.drogues.gouv.fr/actualites/cannabidiol-cbd-point-legislation

    2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29241357

    3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26800377

    4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26341731

    5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32116208

    6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30987191

    7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22670794

    8. https://www.liebertpub.com/doi/10.1089/can.2016.0036